Installer une piscine : Quel modèle choisir ?

Installer une piscine requiert une vraie réflexion sur le choix du modèle et sur tout ce que ce choix implique. En effet, on ne pose pas une piscine hors-sol démontable comme on construit une piscine enterrée. Outre les coûts, d’autres choses sont à prendre en compte. Comme par exemple les formalités administratives, les dispositifs de sécurité, la protection de la piscine (bâche de piscine, par exemple), les coûts générés par l’entretien, etc. On passe en revue les différents types de piscine.

Piscine hors-sol : La solution économique

Quand on veut installer une piscine dans son jardin mais qu’on ne dispose pas d’un budget illimité, il vaut mieux se tourner vers les modèles de piscine hors-sol. Il en existe effectivement plusieurs types : en kit ou gonflable, avec structure rigide ou souple, etc. Quoi qu’il en soit, un bassin extérieur démontable ne nécessite aucune formalité administrative. En règle générale, les références de piscine hors-sol coûtent entre 1500 et 8000 euros.

Piscine enterrée en kit : Une construction coûteuse pour un résultat à la hauteur

La piscine enterrée en kit est considérée comme une gamme supérieure de piscine de jardin. Elle requiert des travaux importants qui doivent être déclarés officiellement auprès de la mairie. Elle doit en effet répondre à des normes de sécurité. De plus, il vaut mieux prendre une assurance pour ce type de bassin. Ainsi, entre les coûts de construction, qui oscillent généralement entre 4500 et 13 000 euros, et les dépenses liés au permis de construire et à l’assurance, la piscine enterrée s’avère plutôt onéreuse.

La piscine « prête à plonger » : le nec plus ultra

La piscine dite « prête à plonger » nage dans une catégorie vraiment supérieure. Ce type de bassin coûte en effet entre 15 000 et 40 000 euros. Et il s’agit là que des coûts liés aux travaux et à la pose. Les dépenses en matière d’assurance, d’entretien et de protection doivent aussi être ajoutés au prix des travaux. Quoi qu’il en soit, on parle ici du nec plus ultra.