Conseil hivernage piscine : Les erreurs à éviter

Bien que l’été batte encore son plein, il est important de préparer quelque temps à l’avance l’hivernage de sa piscine. A cette occasion, nous vous proposons nos conseils d’expert pour l’hivernage de piscine. Voici les principales erreurs à éviter absolument pour ne pas détériorer votre bassin.

Pourquoi l’hivernage piscine est-il si important ?

Qu’on possède une piscine enterrée ou hors sol, l’hivernage est essentiel pour empêcher le gel de l’eau ainsi que le développement d’algues. Mais ce n’est pas tout. Il est primordial de la couvrir pendant l’hiver pour protéger les équipements et la structure même du bassin. Cela comprend aussi bien le liner que la tuyauterie, la pompe ou les parois du bassin. Pour ce faire, il y a deux méthodes : l’hivernage actif et l’hivernage passif.

Dans le premier cas, le filtre continue de fonctionner lentement et il faut régulièrement surveiller l’eau, notamment pour les températures basses proches de 0°C. Dans le second cas, on arrête la filtration, on purge les canalisations et on recouvre le bassin avec une bâche de piscine d’hiver. La seconde méthode requiert moins de travail et est plutôt conseillée pour les premiers hivers.

Passons maintenant aux erreurs à ne surtout pas faire.

Ne pas vider sa piscine

La première chose à savoir est qu’il ne faut pas vider une piscine durant la période hivernale. Cela est primordial. En effet, avec le poids de l’eau, la bâtisse reste sous pression. En retirant toute l’eau, la structure pourrait se déformer ou se craqueler. De la même façon, c’est l’eau qui maintient le revêtement liner. Troisièmement, la vidange totale de la piscine fait sauter la garantie décennale. Il vaut donc mieux éviter de vider sa piscine durant l’hiver.

Ne pas commencer l’hivernage trop tôt ni ne le finir trop tard

L’hivernage doit commencer au milieu de l’automne, lorsque la température de l’eau oscille entre 12° et 15°C. Si on hiverne trop tôt, c’est-à-dire quand la température est supérieure à 15°C, les algues et les bactéries proliféreront et le résultat de ne sera pas beau à voir au printemps. De la même façon, il ne faut pas hiverner trop tard (pour éviter le gel), ni ne le finir trop tard car les algues et les bactéries se développeraient de la même façon. Il faut donc remettre le bassin en service au début du printemps quand les températures s’adoucissent.

Ne pas hiverner une piscine sale

Cela paraît peut-être logique mais il convient de le dire et de le répéter : il ne faut surtout pas hiverner une piscine sale. Il faut en effet la nettoyer de fond en comble (parois, filtre, pompe, etc.).

Ne pas utiliser un produit d’hivernage et un produit antigel

Quelle que la soit la méthode d’hivernage que vous préconiserez, il faut utiliser un produit spécial qui limitera le développement des algues et bactéries ainsi que le développement de calcaire sur les parois. De la même façon, il ne faut pas oublier d’utiliser un produit antigel.

Ne pas utiliser sa bâche à bulles pendant l’hiver

Enfin, il ne faut surtout pas utiliser de bâche à bulles pendant l’hiver. Cette dernière est seulement utile et utilisable pendant le printemps et l’été.